Comment faire baisser le taux de PSA ?

À partir de 50 ans, les hommes sont exposés à des dérèglements d’hormones ou des dysfonctionnements d’organes. Ceux-ci peuvent avoir des conséquences très graves. Au nombre desdites hormones, nous pouvons citer le PSA qu’il faut le plus souvent contrôler lorsque l’on a dépassé la cinquantaine. Voici dans cet article comment faire baisser le taux de PSA.

Pourquoi il est important de connaître son taux de PSA ?

Défini comme l’antigène prostatique spécifique, il désigne la molécule protéique qui est secrétée par la prostate. Son rôle est de liquéfier le sperme. Ainsi, il évite la coagulation. L’activité prostatique se mesure par rapport à ce taux. Le seuil de cette molécule est défini à 4ng/ml.

Lorsqu’après une analyse sanguine, les résultats révèlent un niveau supérieur à ce seuil, il y a un potentiel risque de développement du cancer de la prostate. D’où l’important de connaître son PSA. Toutefois, ce n’est pas indicateur certain de ce cancer. Il est quand même un élément déterminant dans le diagnostic de cette pathologie.

Quelles mesures pour faire baisser le taux de PSA ?

Certaines habitudes sont considérées comme des facteurs à risque. Les mesures pour se mettre à l’abri du cancer de la prostate sont en effet nombreuses. Elles peuvent être naturelles ou d’ordre médical.

Les solutions naturelles

Pour faire baisser le taux de PSA, il faut faire l’effort de respecter certaines règles dans ses assiettes. Mettez un accent particulier sur la consommation des aliments riches en lycopène. Ce pigment rouge de la famille des caroténoïdes est contenu dans certains fruits tels que les pastèques, poivrons, tomates, …

Grâce à sa propriété antioxydante, le lycopène permet de protéger contre plusieurs cancers et par conséquent baisser le taux de PSA. Il est également efficace dans la réduction du taux de rechute chez des patients ayant traité une fois cette pathologie.

Dans la baisse de cette molécule, la vitamine D est aussi très efficaces. Elle renforce l’immunité et protège contre les infections. Elle est présente à 20 % dans les protéines d’origine animale et les céréales, de même que l’exposition au soleil participe de 80 % à sa production.

Il est aussi recommandé de renforcer son système immunitaire à travers une alimentation saine et variée. À cet effet, les protéines maigres sont recommandées pour aider à baisser le taux de PSA. Celles-ci sont contenues dans les viandes et d’autres végétaux comme les poissons, le poulet, le soja, ….

En plus de ces aliments, nous avons également le thé vert qui apporte de bons nutriments à l’organisme afin de garder le PSA bas. En effet, ce thé contient une molécule dotée de propriété antioxydante qui offre une protection contre certains dont celui de la prostate.

En outre, vous pouvez adopter le Pomi-T qui est un complément alimentaire que vous pourrez trouver dans les rayons de vos boutiques. Il est fait à base de Grenade, du brocoli, du curcuma crus en poudre et du thé vert. C’est un mélange de plusieurs aliments conseillés pour baisser le taux de PSA.

Il est très riche en antioxydants tels que les phénoliques, les flavonoïdes, et les anthocyanes. La combinaison de ces différents éléments donne un puissant effet à ce complément alimentaire qui est utilisé par des personnes atteintes du cancer de la prostate pour diminuer le taux de cette molécule.

Une disposition d’esprit favorable

Le respect des règles alimentaires n’est pas toujours suffisant pour atteindre l’objectif de diminution. Votre état d’esprit peut influer durablement sur ce taux. En effet, les états de nervosité et de stress ne contribuent pas du tout à la baisse de votre PSA.

Par conséquent, il est conseillé d’éviter toute situation susceptible de créer des situations de tension. Pour cela, donnez-vous par moments des instants de joie en famille et entre amis. Sortez quelques fois pour changer d’idée et aérer votre esprit.

Un sport adapté

La pratique du sport est fortement recommandée pour aider l’organisme à faire baisser le taux de PSA. En effet, quand vous faites du sport, vous transpirez beaucoup. Ainsi, vous brûlez de la graisse et éliminez par le processus de la transpiration, les toxines issues des différents métabolismes.

Cependant, tous les sports ne contribuent pas systématiquement à cette baisse. Il y en a comme le vélo qui peut amener à une augmentation du PSA. En effet, la pratique du vélo crée le contact entre la scelle du vélo et les organes génitaux masculins. Ce contact peut provoquer une hausse légère et bénigne du PSA. Toutefois, la pratique du vélo n’est pas un comportement à risques.

Éviter les aliments susceptibles d’être nuisibles

S’il est recommandé de consommer certains aliments pour faire baisser le taux de PSA, il est de même conseillé d’éviter la consommation excessive d’autres produits pour ne pas s’exposer à des risques.

Il s’agit premièrement, des matières grasses. Les graisses entraînent souvent des cas d’obésité. À ce stade, il est évident que l’excès est manifesté. Cette augmentation de matières grasses associée à la consommation de calories, est un facteur pouvant provoquer la hausse du taux du PSA.

De même, il faut éviter les viandes rouges ou transformées ainsi que les viandes carbonisées. Comme exemple de viandes rouges ou transformées, il y a les charcuteries, les saucisses, le jambon, etc.

Des solutions médicales

Pour faire baisser le taux PSA, l’aspirine est souvent prescrite par les médecins. Depuis 2008, plusieurs médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens dont l’aspirine sont recommandés pour calmer diminuer ce taux. Il est même démontré que les sujets ayant connu un taux élevé de cette molécule et qui ont été mis sous traitement, enregistrent des baisses de l’ordre de dix fois.

Cela représente une efficacité importante dans ce cadre. Cependant, il est déconseillé de faire de l’automédication. Il est mieux de demander conseil à son médecin qui saura mieux indiquer le médicament qui convient pour faire baisser le taux de PSA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici