Douleur aux aisselles : quelles sont les causes et traitements ?

Douleur aux aisselles

Parmi les parties intimes du corps humain, il y a les aisselles. Depuis plusieurs années, elles font l’objet d’un débat sur un entretien convenable. Étant tout aussi sensible, il faut un soin approprié et délicat pour les maintenir en forme. Cependant, qu’en est-il quand la douleur s’y installe ? Ce sujet d’article vous dit tout sur les causes, le diagnostic et le traitement à suivre pour la douleur à l’aisselle !

Quelles sont les causes de la douleur aisselle ?

L’aisselle est une partie du corps qui offre une grande température. Elle est chaude et favorise la prise de la température corporelle. Malgré qu’elle occupe une petite partie, il s’y trouve une quantité impressionnante de tissus. Il s’agit des vaisseaux sanguins, muscles, nerfs, ganglions lymphatiques, os, et les glandes sudoripares. Il faut ajouter qu’il y a la peau qui est assez sensible à ce niveau (zone de stimuli).

Pour revenir aux causes, sachez qu’il en existe toute une panoplie. Elles prennent plusieurs formes et se manifestent de différentes manières. Certaines constituent des infections, pendant que d’autres sont des douleurs référées. Aussi, il faut noter qu’il existe des douleurs qui prennent l’une ou les deux aisselles.

Blessures

Les blessures sont la première cause de douleur aux aisselles. Elles peuvent subvenir de plusieurs façons. L’assemblage des nerfs, formant le plexus brachial, rend facile leur apparition. Une déchirure de ce réseau de nerfs entraîne irrémédiablement des douleurs. Il s’en suit également une perte de mouvement et une faiblesse de l’épaule. L’engourdissement et les picotements du bras sont aussi à prévoir. Il en est de même pour les mains.

Démangeaisons et éruptions épidermiques

Les irritations de la peau peuvent subvenir sous les aisselles. Dès qu’elles apparaissent, vous ressentirez des douleurs intenses. Les chemises resserrées au niveau des aisselles et les vêtements rugueux sont à l’origine de ce problème. Les adeptes du rasage des poils des aisselles sont aussi exposés aux irritations. Les produits cosmétiques tels que les savons, déodorants, et lotions sont des facteurs irritants et allergiques.

Les personnes obèses ou diabétiques souffrent d’une éruption cutanée non infectieuse appelée l’acanthosis nigricans. Cette affection se manifeste sus les aisselles, créant au passage d’atroces douleurs.

Période menstruelle

L’apparition de la période menstruelle peut occasionner des gênes sur le corps. Pour certaines femmes, il s’agit d’une haute sensibilité au niveau des seins. Cependant, ce n’est pas le cas chez toutes les femmes. En effet, pour d’autres les menstruations engendrent des douleurs aux aisselles.

Maladie artérielle périurbaine

La maladie artérielle périphérique est causée par le rétrécissement des vaisseaux sanguins. Cette situation donne lieu à des douleurs sous les aisselles. Ces souffrances sont issues du manque de sang dans les bras. Le fonctionnement est le même que celui des crises cardiaques et des douleurs thoraciques.

Reflux d’acide et lymphœdème

Le lymphœdème est une cause fréquente de douleurs à l’aisselle. Il survient chez une femme ayant subi une opération chirurgicale pour un cancer de sein. La cause est la perturbation du flux ordinaire de lymphe. Sa manifestation physique est un gonflement du bras. Quant au reflux d’acide, il cause des douleurs grâce à l’excès refoulé.

Zona et masses bénignes

La douleur aux aisselles causées par le zona se manifeste lorsque la varicelle se réveille. Cette réactivation dans la racine nerveuse crée une éruption de la peau grandissante. Au fil du temps, il est certain de voir apparaître une dermatose en plus des souffrances ressenties.

Pour ce qui est des masses bénignes, les douleurs aux aisselles peuvent être leur symptôme. À l’instar des tumeurs malignes, la douleur aisselle est causée par les lipomes, les fibroadénomes, et les kystes.

Comment se fait le diagnostic de la douleur aisselle ?

Pour déterminer la cause de la douleur aisselle, il faut impérativement consulter un médecin. En effet, cette affection possède de nombreuses subtilités qu’il ne faudrait pas ratées. De ce fait, lorsque vous êtes en consultation, une panoplie de questions vous sera posée. Ensuite s’en suivront des examens physiques pour déterminer avec certitude les causes.

Par ailleurs, les zones qui entourent les aisselles seront également examinées. Cet exercice servira à éliminer ou à confirmer des affections. Les parties corporelles à contrôler sont la poitrine, la tête, le cou, et les bras. La batterie de tests à réaliser dépendra des résultats obtenus à l’issue de la vérification.

Les tests d’imagerie

Ce type d’examen a pour but de révéler au médecin les différentes séquelles laissées par la maladie. Ainsi, il prodiguera le diagnostic adéquat qui permettra de mieux soigner le patient. Il s’agit entre autres de l’IRM, du scanner, de la mammographie, et de l’échographie. La mammographie est requise si dans votre famille, il y a eu des cas de cancer de sein.

À ce propos, que vous soyez homme ou femme, vous êtes susceptible d’avoir le cancer de sein. Par ailleurs, en cas d’antécédents de cancer de votre part, un scanner TEP sera vivement demandé par le médecin. Cette requête est aussi possible lorsque vous possédez des seins très denses.

Analyses de laboratoires et examens

Une batterie de tests peut être demandée en cas d’infections. Les examens se feront en fonction de la gravité et de l’étendue de l’infection. Autrement dit, il s’agira de constater s’il s’agit d’une infection locale ou de celle complète (prenant le corps au complet). Le second cas d’infection peut facilement causer une hypertrophie des ganglions lymphatiques. Pour connaitre le statut sanitaire du malade, un hémogramme sera fait sur la totalité du corps.

Précautions à prendre

Tous les tests cités ci-dessus ne feront qu’orienter l’avis du médecin. Ils ne font qu’inspirer une panoplie de diagnostics. Pour tout éclaircir, il faut obligatoirement une biopsie. Cet examen est surtout pratiqué lorsqu’il a une suspicion de cancer. La présence de gros furoncles requiert une entaille et un drainage au préalable. Ces précautions aideront à éviter des complications pendant le traitement de la douleur aisselle.

Traitement de la douleur aisselle

L’apport de traitement à la douleur des aisselles dépend majoritairement de sa cause. En détectant l’origine de la souffrance, le médecin pourra prescrire un traitement adéquat. Pour les causes bénignes, l’usage de glace ou de compresses chaudes peut être la solution.

Voilà ! Vous savez tout à présent sur la douleur aisselle. Il convient d’ajouter qu’elle peut être prévenue. En somme, cette affection peut faire mal, mais vous pouvez la guérir avec un bon traitement prescrit par un médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici